Histoire

Autrefois, il existait une coutume païenne qui consistait à frapper des bûches de bois incandescentes de la montagne à la vallée, avec pour objectif de chasser les esprits. Né de ce rite, le hornuss est resté un jeu jusqu'à ce jour. Un jeu d'équipe. Joué par toutes les classes d'âge et sans structure sociale fondamentale déterminée, c'est un jeu pour tous. Un jeu de lutte sans contact physique, sans agression directe, mais avec pour objectif de vaincre l'adversaire.

hornussLes premiers écrits évoquant le hornuss sont consignés dans les registres paroissiaux du XVIème et du XVIIème siècle. Le Tribunal ecclésiastique de Lauperswil (Emmental) a par exemple dû trancher une discorde : les joueurs de Hornuss s'adonnaient à leur sport pendant le catéchisme des enfants. La première compétition de hornuss a eu lieu à Trub en 1655. Au XIXème siècle, le hornuss suscitait déjà beaucoup de passion. Et grâce à l'association de gymnastique, des compétitions de hornuss se sont déroulées dès la première fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres.


Le terme « Hornussen » vient de la racine suisse « hornen » ou « hurnen » qui évoque le vrombissement que fait le hornuss ou le « Nouss » - ce palet noir – en volant.

estavayer-2016